MAXIME LE FORESTIER

Chartres » Concerts et musique

MAXIME LE FORESTIER

La date initiale du 12 mai 2020 à 20h30 est reportée au 26 mars 2021 à 20h30. Les billets restent valables ou peuvent être remboursés. Pour accompagner la sortie de son nouvel album paru au printemps 2019, Maxime Le Forestier, l'inoubliable interprète de Mon frère, Né quelque part, La Maison bleue ou Passer ma route, repart en tournée cette saison sur les routes de France, après un passage au Casino de Paris. Paraître ou ne pas être, telle est la question de Maxime Le Forestier, et non des moindres ! Une interrogation terriblement contemporaine, mais que, pour sa part, il avoue avoir plus ou moins déjà résolue, longtemps avant l'avènement des réseaux sociaux. Presque six ans après Le Cadeau, Maxime Le Forestier revient avec une dizaine de nouveaux titres poétiques, réalistes ou ironiques, riches et limpides, avec l'élégance coutumière du chanteur et sa chaleur consolante. Dix chansons qui apparaissent sur l'album dans une forme très proche de leur interprétation sur scène, sans arrangements orgueilleux, sans grands gestes orchestraux, de l'être et non du paraître. Et comme à chaque disque, Maxime Le Forestier démontre l'acuité de son regard sur le monde, de la logorrhée numérique dans Les Ronds dans l'air, au désastre écologique dans Ça déborde, jusqu'au trouble politique français dans La Vieille dame, diffusée sur internet pendant la campagne présidentielle de 2017 ! Des chansons politiques ? Plutôt des chansons sociétales, comme il aime à le dire. Un nouvel opus très incisif dans l'écriture, mais aux mélodies douces et chaleureuses. De l'émotion à l'état pur !
Genre : Variété et chanson françaises

Tarif principal : 39.00 €

Facebook Twitter Messenger Enveloppe
➡ Pandémie COVID19 : En raison des restrictions, les événements actuels référencés ici sont forcément annulés. Ne vous déplacez pas.

Lieu de l'événement :

THEATRE DE CHARTRES
BOULEVARD CHASLES

28000 Chartres

Dates et horaires :

Billetterie :

Annonce n°801907 | Signaler un problème